Ministre de la Culture de la République slovaque

Mesdames et Messieurs,
Le potentiel artistique et créatif fait partie intégrante de chaque pays civilisé. Ce sont précisément les artistes qui façonnent notre réalité quotidienne, l’enrichissent et maintes fois la transforment. Ils créent des œuvres d’une valeur souvent inestimable et intemporelle. Leurs créations instruisent les individus mais aussi la société toute entière. Elles font passer des messages et lancent des appels, elles sont une preuve concrète et un prisme de notre monde.

Par sa situation géographique et ses riches traditions culturelles la Slovaquie fait depuis toujours partie de la communauté des nations européennes. C’est pourquoi la présidence slovaque du Conseil de l’Union européenne est pour notre pays une occasion exceptionnelle de présenter ses valeurs et son potentiel culturel. Je suis heureux que pendant notre présidence également l’art slovaque soit abondamment représenté dans les pays de l’Union et pourra ainsi s’afficher sur la scène européenne sous une forme plus cohérente. Il mettra en évidence les valeurs qui sont en ce moment pour nous importantes, qui résonnent dans notre société et en même temps modèlent l’aventure européenne. De nombreux artistes donnent déjà une visibilité accrue à notre pays et je suis persuadé que pendant la présidence slovaque ceux-ci peuvent faire encore plus pour le mettre en avant.

Le projet ambitieux SLOV:motion préparé par l’Institut de théâtre est très riche et captivant par sa conception et sa composition représentative et variée. En même temps, il livre un témoignage artistique sur l’état actuel, des perspectives et des tendances du théâtre et de la danse slovaques. Il est une confirmation que l’art est un langage universel, avec ou sans paroles, et que les artistes font partie du monde global et en même temps gardent leur identité nationale et enrichissent l’espace culturel commun. Je suis persuadé que dans le centre culturel bruxellois incontournable Les Halles, les comédiens, les danseurs, les performeurs et les dramaturges slovaques confirmeront mes paroles et pendant quatre jours non seulement créeront un espace pour la présentation, mais aussi réaliseront ce qui compte dans l’art : transporter des messages vers l’avenir et ouvrir une voie pour d’autres activités culturelles et rencontres créatives.

 

madaric

 

Marek Maďarič
Ministre de la Culture de la République slovaque