Les critiques de théâtre et le théâtre critique

Le droit de critiquer fait partie du droit démocratique fondamental à la liberté d’expression. Les hommes et les femmes de théâtre savent-ils l’utiliser avec efficacité dans la situation où les humeurs dans la société oscillent entre conformisme indifférent et radicalisme primitif ? Se considèrent-ils eux-mêmes comme des commentateurs naturels de la société ?

Sur quels problèmes les artistes de théâtre en Slovaquie se sont concentrés ces dernières années? Ont-ils réussi à bien refléter ce qui fait vibrer la société slovaque actuelle ? Qui ont-ils osé critiquer et dans quelles circonstances ?

Les théâtres financés par l’état ou par des structures régionales peuvent-ils être suffisamment indépendants du système pour s’exprimer directement sur les scandales politiques des hommes au pouvoir ? Comment la société civile peut aider les théâtres et comment les théâtres peuvent aider la société civile ? Devrait-on inscrire dans notre constitution non seulement le droit, mais aussi l’obligation de critiquer avant que nos sociétés s’écroulent sous le poids des problèmes longtemps négligés ?

Ces thèmes et tant d’autres seront débattus par nos invités – critiques, théoriciens et managers de théâtre slovaques et bruxellois.